42103 – Le dragster

Chaque année, LEGO commercialise plusieurs sets comprenant un moteur à rétrofriction, c’est notamment le cas en 2020 avec le n°42103 « Le dragster ». Cette boite, donne aussi la possibilité de construire un modèle secondaire avec le hot rod.

La fiche technique

🗓  Janvier 2020
🧱  225 pièces (3 sachets non numérotés)
⚖️  350 grammes
😐  Aucune figurine
🛠  1 notice (80 pages) et 1 PDF
🖼  11 autocollants

💶 Prix Lego France : 19,99€
(Lien vers le site LEGO)

Les présentateurs

Pas de figurines dans ce set de la gamme Technic, donc nous retrouverons nos mécaniciens habituels qui ont notamment déjà présenté la Porsche 911 RSR  ou la Chevrolet Corvette ZR1 (n’hésitez pas à lire ces articles).

Le set

Le hot rod
Le modèle secondaire de ce set permet de construire un hot rod (dont la notice est en PDF) et débute avec la pièce permettant le système de rétrofriction.

Les premières formes se dévoilent avec le toit et l’on constate rapidement que l’arrière du véhicule est plus gros que l’avant !

La voiture commence à avoir du style avec les nombreux autocollants que nous ajoutons, mais le poste de pilotage reste minimaliste.

Petit point faible de ce set, le moteur à l’avant du hot rod ne possède aucun mécanisme, mais seulement de la décoration avec des flammes qui sortent des pots d’échappements !

Le dragster
Lorsque le hot rod est démonté, nous pouvons construire le modèle principal de cette boite : le dragster ! Les premières étapes de construction sont différentes, puisque le moteur à rétrofriction est cette fois en position verticale.

Pour mieux s’amuser, nous retrouvons à l’arrière du dragster un stabilisateur pour qu’il se déplace de deux façons :
– Stabilisateur relevé afin que les roues avant se soulèvent
– Stabilisateur à plat pour que le dragster avance en mode « normal »

L’une des caractéristiques d’un dragster est d’avoir de nombreuses prises d’air, que l’on retrouve au niveau des roues avant, sur les côtés et au-dessus du poste de pilotage. Ce dernier n’est d’ailleurs pas adapté aux figurines, mais il possède tout de même un petit cadran tampographié.

Peu de chose à l’avant, car l’essentiel du dragster est à l’arrière avec les quatre pots d’échappement et l’aileron géant !

Les feux de circulation
Dans ce set, nous retrouvons des feux de circulation pour facilement compléter un circuit. Ils sont simples et possèdent une hauteur qui est à l’échelle du dragster mais aussi des voitures de la gamme Speed Champion.

Le bilan

Un set petit par sa taille, mais qui propose deux modèles de voiture afin de nous occuper quelques heures avec le démontage et le remontage. Les autocollants étant nombreux, une bonne partie du temps sera consacré à les coller !
Cette boite mise complétement sur le design, car nous n’avons pas de « mécanique » et nous retrouvons beaucoup de décorations autocollantes avec tout de même un volant tampographié. Je donne un bon point pour LEGO, concernant la taille des quatre roues qui est bien adaptée ! Le moteur à rétrofriction est très bien camouflé et il permet de légèrement s’amuser avec le dragster et ses deux modes de déplacement.
En conclusion, je trouve que ce set est passé inaperçu (du moins de mon côté), mais je pense qu’il mérite d’être mis en avant, il est simple, efficace et il peut plaire à de nombreuses personnes !

Pour terminer, voici une petite comparaison de l’arrière du hot rod (à gauche) avec le dragster (à droite).

La minute culture

Le dragster est un véhicule à propulsion qui peut posséder deux ou quatre roues dont son objectif est de se déplacer très rapidement sur une courte distance.
Les premiers dragster apparaissent dans les années 1920 aux USA, notamment avec les trafiquants d’alcool qui amélioraient constamment leur véhicule afin de semer la police.
Les premières compétitions débutent vers 1952 et sont gérées par la National Hot Rod Association (NHRA).
Une course de dragster est un affrontement entre deux véhicules, qui ont pour but de mettre le moins de temps possible pour parcourir une ligne droite, en étant arrêté au départ !
Actuellement, le record est détenu par l’Américain Sammy Miller depuis juillet 1984, avec un temps de 3,58 secondes et une vitesse de passage à 621 km/h, afin de parcourir 402 mètres (1/4 de mile).

Ce set est toujours en vente chez LEGO, mais vous pouvez aussi l’obtenir sur Amazon !

Quel est votre avis sur ce petit set ? Connaissiez-vous les compétitions de dragster ? N’hésitez pas à faire part de votre avis dans les commentaires 🙂 !

Si vous aimez la gamme Technic et ce genre de review, n’hésitez pas à voir les autres BD qui sont listées ICI !

Pour partager mon article :
Pour marque-pages : Permaliens.
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Flora
16 janvier 2021 18 h 10 min

👍

Thomas
20 janvier 2021 20 h 37 min

Bonne review, comme d’habitude.
Je vois que notre duo de mécaniciens, n’a pas ménager ces efforts avec ces deux véhicules.
Ces véhicules doivent en effet être rapide a monter. Intéressant ce système de rétro friction. Il fonctionne Bien ? Sympa ce petit set.

Thomas
25 janvier 2021 13 h 30 min
Répondre à  Legonoblois

Ok, tant mieux si le système est fiable. En tout cas, 5 mètres, c’est déjà pas mal. Effectivement, à condition qu’il ne rencontre pas d’obstacle.